Aquest lloc web fa servir galetes per a obtenir dades estadístiques de la navegació dels seus usuaris. Si continueu navegant considerem que accepteu el seu ús.
Sempre podreu revocar el vostre consentiment i obtenir més informació aquí.

Amaga
Bienvenus dans notre système en ligne.
Pour plus d’informations +34 972 538 292.

26 juil.

BALLET NACIONAL SODRE

vendredi 26 07 2019 à 22 h 00

BALLET NACIONAL SODRE

El Quijote del Plata

vendredi 26 07 2019 à 22 h 00

Une fiction donquichottesque  fondée sur la réalité
 
Julio Bocca a pris les rênes de ce ballet en 2010 pour le refonder complètement. Sous sa direction artistique, la compagnie uruguayenne a expérimenté la plus grande transformation de toute son histoire, en ouvrant ses portes à la région et au monde pour une intégration sûre à la voie de l’excellence. Maintenant, sous la direction artistique d’Igor Yebra et en suivant la voie commencée par le directeur argentin, le Ballet National Sodre débutera à Peralada. Pour cette occasion, la compagnie présente une œuvre inspirée dans l’union de la figure universelle de l’hidalgo Don Quichotte de la Manche avec celle du célèbre Uruguayen Arturo E. Xalambrí, un personnage passionné, excentrique et extraordinaire, responsable de la conservation à Montevideo de l’une des plus grandes collections de livres de Cervantès d’Amérique Latine. L’Espagnole Blanca Li signe pour ce ballet une chorégraphie remplie d’allées et retours de la magistrale bibliothèque de Xalambrí, qui héberge des milliers d’éditions de Don Quichotte, et de la propre histoire de l’hidalgo le plus universel. Un jeu d’allers et retours où est montré le parallélisme entre les deux personnages. Au fur et à mesure du déroulement de chaque scène, le décor se transforme dans les différents lieux qui accompagnent le récit de chaque aventure, inspirée dans les péripéties de Don Quichotte, narrées par Cervantès dans son célèbre roman. Avec une chorégraphie stupéfiante, ce ballet se nourrit de la musique de grands compositeurs, qui basèrent leurs partitions sur l’œuvre littéraire. Un mélange de fiction et de réalité qui remémore le climat de rêve des grands titres du répertoire du ballet classique.   
27 juil.

PINK MARTINI

samedi 27 07 2019 à 22 h 00

PINK MARTINI

samedi 27 07 2019 à 22 h 00

Le meilleur de Pink Martini
 
Le public de Peralada les connaît bien. En 2014, ils présentèrent Get Happy et revinrent deux ans plus tard pour fêter le 30ème anniversaire du festival. Dans cette édition, et à nouveau avec Storm Large aux commandes, Pink Martini revient au Festival Castell de Peralada dans ce qui sera leur seule et unique halte dans l’été catalan. À l’occasion de l’anniversaire de sa célèbre chanson « Je ne veux pas travailler », la bande de Portland présente son nouveau spectacle où ils reprendront tous leurs succès et offriront au public quelques surprises. Avec plus de 3 millions de disques vendus, cette formation qui fusionne à la perfection les beats dansables du lounge avec l’élégance orchestrale des bandes des années 40, le music hall et le latin jazz, fera à nouveau les délices du public à travers sa musique universelle au son authentique vintage. Un concert de chansons connues de tous, outre les propres succès de la bande plurilingue et multiculturelle qui a créé son propre style à travers la rénovation des classiques. La bande dirigée par Thomas Lauderdale revient avec son esprit festif de toujours et la sensualité de Large pour offrir son glamour et sa gaité inimitables dans ce rendez-vous incontournable.
4 août

JOSEPH CALLEJA

dimanche 04 08 2019 à 20 h 00

JOSEPH CALLEJA

dimanche 04 08 2019 à 20 h 00

Le ténor au style incomparable

Joseph Calleja décida qu’il voulait se consacrer au chant après avoir vu, à treize ans seulement, le film Le grand Caruso interprété par le ténor Mario Lanza. Depuis lors, le ténor né à Malte a consolidé une carrière ascendante mais construite pas à pas, en savourant chacune des étapes qui lui étaient offertes par sa voix. Actuellement, Calleja est un artiste habituel dans des théâtres comme le Metropolitan de New York, le Covent Garden de Londres ou la Staatsoper de Munich. Artiste exclusif du prestigieux label Decca, il dispose d’une large discographie et, en 2011, son DVD La Traviata de la Royal Opera House aux côtés de Renée Fleming, fut nominé aux Grammy. Il débutera cet été au festival avec un récital d’arias d’opéra et de chansons dans le cadre de l’Église du Carmen ; un format idéal pour savourer sa voix pure et lumineuse. Une voix qui combine à la perfection le lyrisme le plus doux et le plus suave, de souffrance émotive, avec la profondeur et la dimension que doivent donner les grandes arias de Verdi, Puccini et Donizetti. Il attribue lui-même son succès à la technique et à la discipline, mais aussi a une formation constante. Avec le temps, sa voix a gagné du corps et de la puissance dans le registre aigu mais elle reste incomparable.
5 août

LA TRAVIATA

lundi 05 08 2019 à 22 h 00

LA TRAVIATA

lundi 05 08 2019 à 22 h 00

Sempre Libera : une Traviata qui se transforme en un chant d’amour et de liberté

En poursuivant sa vocation ferme de contribution au panorama de l’opéra espagnol, le Festival Castell de Peralada présente une nouvelle production en propre, une fois encore avec Paco Azorín comme directeur et responsable de l’espace scénique. Après le succès obtenu en 2015 avec Otello de Verdi – production récompensée comme meilleure production de l’année dans les Prix Lyriques Campoamor-, La Traviata (sempre libera) d’Azorín prétend fuir des clichés et faire un virage à 180 degrés pour voir et jouir de cette histoire d’amour sous une nouvelle perspective : celle d’une femme libérée. Comme l’explique le directeur lui-même « l’émancipation de la femme au début du XXIème siècle nous a permis de voir le monde avec d’autres yeux, avec une vision beaucoup plus ouverte, globale et intégratrice ». Cette Traviata présente l’héroïne « comme une femme libre ; un esprit libre bien au-delà d’une lecture superficielle ou stéréotypée. Une femme qui n’a pas besoin de conseils ni de tutelles pour être elle-même à tout moment, pour profiter de la vie qu’elle veut mener et pour aimer Alfredo en totale liberté ». Le festival a réuni à nouveau pour l’occasion une distribution de tout premier ordre à la tête de laquelle se trouve la soprano russe Ekaterina Bakanova, l’une des Violettas du moment depuis son début dans ce rôle en 2015 au Covent Garden, comme remplaçante de Sonia Yoncheva, cinq heures seulement avant le début de la représentation. Elle y obtint un succès retentissant grâce à son pouvoir vocal éblouissant. Le flamboyant lauréat du concours Operalia 2011, le ténor René Barbera – premier prix du jury et également prix du public-, sera Alfredo à Peralada. Et le baryton nord-américain Quinn Kelsey se met dans la peau de Giorgio Germont, rôle dans lequel il débuta au Royal Opera House en 2016. Le Chœur Intermezzo revient au festival avec l’Orchestre symphonique du Grand Théâtre du Liceu sous la houlette du chef Ricardo Frizza. Une production où rien ne sera ce qu’il paraît mais où les personnages seront pleinement libres.

* Avec Azorín et Verdi, le Festival commence ainsi un cycle qui se poursuivra dans la prochaine édition

7 août

LA TRAVIATA

mercredi 07 08 2019 à 22 h 00

LA TRAVIATA

mercredi 07 08 2019 à 22 h 00

Sempre Libera : une Traviata qui se transforme en un chant d’amour et de liberté

En poursuivant sa vocation ferme de contribution au panorama de l’opéra espagnol, le Festival Castell de Peralada présente une nouvelle production en propre, une fois encore avec Paco Azorín comme directeur et responsable de l’espace scénique. Après le succès obtenu en 2015 avec Otello de Verdi – production récompensée comme meilleure production de l’année dans les Prix Lyriques Campoamor-, La Traviata (sempre libera) d’Azorín prétend fuir des clichés et faire un virage à 180 degrés pour voir et jouir de cette histoire d’amour sous une nouvelle perspective : celle d’une femme libérée. Comme l’explique le directeur lui-même « l’émancipation de la femme au début du XXIème siècle nous a permis de voir le monde avec d’autres yeux, avec une vision beaucoup plus ouverte, globale et intégratrice ». Cette Traviata présente l’héroïne « comme une femme libre ; un esprit libre bien au-delà d’une lecture superficielle ou stéréotypée. Une femme qui n’a pas besoin de conseils ni de tutelles pour être elle-même à tout moment, pour profiter de la vie qu’elle veut mener et pour aimer Alfredo en totale liberté ». Le festival a réuni à nouveau pour l’occasion une distribution de tout premier ordre à la tête de laquelle se trouve la soprano russe Ekaterina Bakanova, l’une des Violettas du moment depuis son début dans ce rôle en 2015 au Covent Garden, comme remplaçante de Sonia Yoncheva, cinq heures seulement avant le début de la représentation. Elle y obtint un succès retentissant grâce à son pouvoir vocal éblouissant. Le flamboyant lauréat du concours Operalia 2011, le ténor René Barbera – premier prix du jury et également prix du public-, sera Alfredo à Peralada. Et le baryton nord-américain Quinn Kelsey se met dans la peau de Giorgio Germont, rôle dans lequel il débuta au Royal Opera House en 2016. Le Chœur Intermezzo revient au festival avec l’Orchestre symphonique du Grand Théâtre du Liceu sous la houlette du chef Ricardo Frizza. Une production où rien ne sera ce qu’il paraît mais où les personnages seront pleinement libres.

* Avec Azorín et Verdi, le Festival commence ainsi un cycle qui se poursuivra dans la prochaine édition
8 août

HUMAN LOVE, LOVE DIVINE

jeudi 08 08 2019 à 20 h 00

HUMAN LOVE, LOVE DIVINE

jeudi 08 08 2019 à 20 h 00

Haendel ou comment le génie humain peut atteindre le divin
 
L’Église du Carmen du Château de Peralada est à nouveau la scène parfaite pour la musique baroque. Human love, love divine est el titre du concert qui sera offert par Núria Rial et Juan Sancho accompagnés de la formation baroque Capella Cracoviensis sous la direction musicale de Jan Tomasz Adamus. Un concert qui sera l’antichambre d’un nouveau travail discographique et qui compte sur la collaboration du festival. La disposition croisée des mots du titre de ce programme illustre la relation de l’humain et du divin en ce qui a trait à l’amour. Le concert présente une sélection d’arias et de duos pour soprano et ténor des opéras et oratoires de G. F. Haendel. Dans ce sens, on pourrait s’attendre à ce que la perspective humaine soit celle présente dans l’opéra et celle divine dans l’oratoire ; néanmoins, ce n’est pas toujours le cas, ce qui est précisément la preuve que le divin et l’humain, dans le domaine amoureux, vont de pair et, quelquefois même, se confondent. Una sélection de perles rares, les meilleurs duos pour soprano et ténor de l’exiguë production haendélienne et deux des meilleures voix espagnoles de musique ancienne, font de ce concert un incontournable pour les amoureux du Baroque.  
9 août

JUAN DIEGO FLOREZ

vendredi 09 08 2019 à 22 h 00

JUAN DIEGO FLOREZ

vendredi 09 08 2019 à 22 h 00

UNE NUIT POUR L'OPÉRA ROMANTIQUE

Ce n'est un secret pour personne que le Festival Castell de Peralada ressent une profonde admiration et une faiblesse pour la voix du ténor. Depuis plus de trois décennies, presque tous les ténors les plus précieux de chaque génération sont passés par ses scènes, et dans cette édition, le grand Juan Diego Flórez revient au festival. Pour l'occasion, l'une des voix les plus recherchées et demandées par les meilleurs opéras du monde, ténor du bel canto romantique par excellence, chantera avec le jeune soprano Ruzan Mantashyan dans une soirée où le célèbre directeur musical Guillermo García Calvo dirigera le Vallés Symphony Orchestra. Le phrasé exquis et la qualité vocale du ténor péruvien aigu, clair et lumineux, ainsi que la musicalité acclamée et l'art théâtral de l'une des artistes les plus prometteuses de sa génération, vont conquérir le public avec un programme des meilleurs duos et airs du répertoire français et italien.
10 août

GUSTAVO DUDAMEL

samedi 10 08 2019 à 22 h 00

GUSTAVO DUDAMEL

samedi 10 08 2019 à 22 h 00

LA MAGIE D'UN PRODIGIEUX DÉBUT DE DIRECTEUR D'ORCHESTRE À PERALADA
 
Son talent inné l'a élevé au rang de génie. Chef titulaire de l'Orchestre philharmonique de Los Angeles et de l'Orchestre symphonique Simón Bolívar, Dudamel a été le plus jeune chef à diriger l'Orchestre philharmonique de Vienne au Concert du Nouvel An - un événement réservé aux plus grands chefs d'orchestre de la direction musicale. - en plus d'être l'un des plus primés de sa génération. Ses performances en direct captivent le public et reproduisent sa philosophie de vie optimiste, pleine d'espoir et énergique. Fervent défenseur de l'éducation musicale et du développement social par l'art, il a été nommé en 2009 l'une des 100 personnes les plus influentes au monde par le magazine Time. La magie du metteur en scène vénézuélien s'arrêtera cet été au Festival Castell de Peralada accompagné du prestigieux Mahler Chamber Orchestra avec un programme unique qui en fait tout un événement. : Songe d'une nuit d'été de Felix Mendelssohn avec comme narratrice l'actrice María Valverde et "Titan" de Gustav Mahler, une des symphonies les plus appréciées et interprétées du grand compositeur. Gustavo Dudamel a dit à plusieurs reprises que la première fois qu'il a entendu un orchestre symphonique, il a été envoûté. Il provoque le même effet sur le public qui va à ses concerts.
12 août

JESSIE J

lundi 12 08 2019 à 22 h 00

JESSIE J

lundi 12 08 2019 à 22 h 00

L’artiste présente un mélange de sons électro-pop et R&B dans un concert unique

Jessica Ellen Cornish, plus connue sous le nom de Jessie J, est une jeune chanteuse et compositrice britannique considérée comme l’une des nouvelles divas du pop les plus importantes du moment. Son premier album Who You Are, est connecté au soul de la Motown et au hip hop des années quatre-vingt-dix grâce à sa voix merveilleuse et spectaculaire. Il fut suivi par l’album numéro deux Alive (2013) et ensuite par Sweet Talker (2014) et, après une pause de quatre ans, arrive l’acclamé R.O.S.E. Édité par Republic Records et produit par DJ Camper et Kuk Harrell les mots Realisations, Obssesions, Sex et Empowerment composent le titre acronyme de son dernier travail en studio. Outre avoir conquis les premières places des listes internationales, Jessie J détient le titre d’être la première –et jusqu’à maintenant- la seule chanteuse britannique à avoir six singles Top 10 d’un même album sur la liste britannique Singles Chart. Quelques-uns de ses plus grands succès incluent Do It Like A Dude, Domino, et Who You Are, en passant par la fougueuse Burnin Up, l’explosive Bang Bang avec la participation d’Ariana Grande et Nicki Minaj) et ensuite les succès les plus récents tels que Queen ou Easy On Me. Dans son concert à Perelada, elle interprètera à la fois des chansons anciennes et nouvelles dans un concert inoubliable. La nouvelle diva du pop arrive disposée à se couronner à Peralada.
13 août

DAMARIS GELABERT

mardi 13 08 2019 à 20 h 00

DAMARIS GELABERT

mardi 13 08 2019 à 20 h 00

Petites filles et petits garçons, le phénomène Dàmaris Gelabert arrive au Petit Peralada

La pédagogue, musicothérapeute et chanteuse Dàmaris Gelabert, qui est devenue une référence de la chanson pour enfants grâce aux nouvelles technologies, arrive pour la première fois au Petit Peralada. Auteure de plus de 150 chansons, 13 disques y plusieurs spectacles pour le public enfantin, elle présentera son disque Naturalment, accompagnée d’un groupe de musiciens renommés, qui a été également chargé d’enregistrer l’album du même nom. Un travail qui « parle beaucoup de la nature et de profiter des cadeaux qui sont le plus près de nous : les amis, les voisins, la famille ...". Sur scène, deux choristes et Catalina Cuspinera, la fillette connue par les plus petits pour ses interventions dans quelques-uns des vidéoclips les plus célèbres de Dàmaris comme Bon dia ou M’agrada el Nadal, accompagneront la chanteuse. Le concert Naturalment présente une proposition variée qui va de la musique méditerranéenne au country en passant par le rock, la rumba y la bossa nova. Des chansons pour savourer la bonne musique en famille et qui nous aident à transmettre et à réaffirmer des valeurs très importantes telles que l’importance d’écouter les personnes âgées, de manger sain, de respecter et d’aimer les animaux, de lire, de l’amitié ou de l’écologie. Un concert où ne manqueront pas non plus quelques-uns des thèmes les plus connus de la chanteuse qui font déjà partie du recueil catalan de chansons populaires.
14 août

RENDEZ-VOUS À L'AVEUGLE

mercredi 14 08 2019 à 22 h 00

RENDEZ-VOUS À L'AVEUGLE

mercredi 14 08 2019 à 22 h 00

L’amour se donne rendez-vous à Peralada

Dans sa dernière édition, le Festival étrennait une nouvelle scène située sur les terrasses de l’Hôtel Peralada Wine Spa & Golf qui accueillait la première absolue d’El bis : un spectacle de cabaret avec Xavier Sabata et la mise en scène de Rafael R. Villalobos. Cette année, le festival présente une nouvelle proposition voyeuriste où le public de « Rendez-vous à l’aveugle » sera le témoin privilégié d’un rendez-vous entre deux « bêtes de scène » ; d’une rencontre entre deux artistes aux langages et styles très différents qui se sont unis pour créer une curieuse symbiose avec l’amour comme point de départ. Ensemble, ils présentent un voyage musical avec une synesthésie de mouvements et de sons. Avec les yeux bandés, sans se voir l’un l’autre, un chat favorise la rencontre des deux protagonistes. En aveugle, ils commencent une histoire d’amour qu’ils nous narreront sans un seul mot. La musique et le mouvement seront les seuls langages employés par les deux protagonistes dans un espace scénique austère. Depuis la spontanéité et la liberté des deux artistes, nous arrive ce petit joyau qui unit le style de l’une des danseuses et chorégraphes de danse contemporaine les plus acclamées, au talent et à la sophistication de l’un des musiciens les plus consolidés du moment.
15 août

ACOSTA DANZA

jeudi 15 08 2019 à 22 h 00

ACOSTA DANZA

jeudi 15 08 2019 à 22 h 00

UN NOUVEAU REGARD SUR LA DANSE CUBAINE
Carlos Acosta, le prestigieux et célèbre danseur, protagoniste du film Yuli dirigé par Icíar Bollaín et fondé sur l’autobiographie du danseur Sin mirar atrás, éditée en espagnol par Plataforma Editorial, revient sur la même scène où fut présentée en 2017, en avant-première en Espagne, sa flamboyante et nouvelle compagnie cubaine, Acosta Danza. Détenteur d’une trajectoire brillante et d’innombrables succès comme danseur et chorégraphe, son talent inné pour la danse éblouit à nouveau aux commandes de sa propre compagnie fondée dans son Havane natale. Une compagnie de danse jeune et surprenante capable de séduire le public et la critique à travers le monde trois ans seulement après sa création, où les pointes, la tradition, le moderne et le postmoderne se mêlent d’une façon très naturelle tout au long des mouvements. Acosta Danza est sans aucun doute synonyme de diversité, modernité et fraîcheur. Métissage, fusion et beaucoup de danse arrivent à Peralada cet été avec des chorégraphies comme Twelve de Jorge Crecis, Imponderable de Goyo Montero, dont on pourra voir également une nouvelle chorégraphie avec un titre encore à définir, Mermaid de Sidi Larbi ou Two de Russell Maliphant, ces deux dernières interprétées par Carlos Acosta lui-même, en exclusivité pour ce Festival.

17 août

SONDRA RADVANOVSKY

samedi 17 08 2019 à 20 h 00
Épuisé - Liste d'attente

SONDRA RADVANOVSKY

samedi 17 08 2019 à 20 h 00

La voix de la grande soprano rendra hommage à la grande diva du festival

L’après-midi du 18 juillet 1987, un concert de charité en l’Église du Carmen sous le titre Mozart pour l’Afrique - nocturnes, chansons, canons et motets du compositeur classique-, à charge de la grande soprano Montserrat Caballé, était le clou de la journée inaugurale du Festival Castell de Peralada qui venait de s’étrenner. Mais Montserrat Caballé non seulement inaugura le Festival avec sa participation et sa beauté vocale, mais aussi, avec Carmen Mateu, elle rêva et imagina l’initiative culturelle des Jardins du Château de Peralada. Lors des premières éditions, la grande diva barcelonaise participa avec une assiduité continue aux récitals, concerts et opéras mis en scène, devenant ainsi une figure clé dans la projection internationale du rendez-vous de l’Ampurdan. Peralada deviendrait également son chez-soi.
La soprano Sondra Radvanovsky, reine indiscutable du MET, occupe un rang de tout premier niveau sur la scène lyrique internationale. Acclamée et connue dans tous les théâtres d’opéra les plus importants du monde, elle a débuté en Espagne en 2007 dans un gala lyrique de ce festival. Depuis, la soprano nord-américaine a conquis le cœur du public de Peralada à quatre reprises. Cette année, elle revient invitée pour être protagoniste de l’hommage que le festival rend à sa diva la plus internationale. Avec un programme de chansons et d’arias d’opéra, Sondra Radvanovsky revient à l’Église du Carmen où elle avait déjà donné un récital à haut voltage en 2011. Passé et présent se croiseront d’une certaine manière sur la scène de l’Église du Carmen ; le petit joyau de l’ensemble médiéval du Château de Peralada qui fascinait tant Montserrat Caballé.
Épuisé - Liste d'attente
17 août

MAESTRO

samedi 17 08 2019 à 22 h 30

MAESTRO

samedi 17 08 2019 à 22 h 30

Une fusion entre les racines et le contemporain pour une clôture électrisante
 
Pour la première fois, Peralada est électronique et symphonique au même tempo.  Du son universel au synthé. De Strauss à la musique de club. Du violon au beat box. C’est MAESTRO ; un spectacle unique qui revoit et rend hommage à l’histoire de la musique électronique des 30 dernières années à travers le mélange entre images de la culture de club, un orchestre symphonique et une musique dance en direct. « MAESTRO, Where dance music becomes classica » est le résultat d’une fusion sans précédent. La musique avancée, éclectique et avant-gardiste représentée par la musique électronique, fusionnée avec la beauté, la délicatesse et l’identité inimitable de la musique classique. Les grands succès de la musique dance orchestrés par un ensemble symphonique de plus de 80 musiciens et artistes interprétant des succès de Laurent Garnier, Daft Punk, Avicii, Tiesto, Derrick May, David Guetta, Bob Sinclar, Moby ou Robert Miles, parmi bien d’autres, tout ce combiné à des images qui ont marqué une ère. MAESTRO convertira le Festival Castell de Peralada dans une grande fête en honneur de la culture électronique. Un spectacle unique où les spectateurs feront un voyage dans le temps qui ira des sons de l’espace, en passant par le son du cœur primaire, aux temps d’aujourd’hui.  
FUNDACIÓ CASTELL PERALADA
Convent del Carme 17491 Peralada
Téléphone: 972538292
E-mail: taquilla@festivalperalada.com

Suivez-nous!

Avis légal
Politique Cookies
Avez-vous une carte-cadeau ?

Propulsé parKoobin